Intégrer un Groupe Whatsapp Telegram

Test écrit Officier Genre et Protection– Réponse COVID-19

Nom Complet :      

Date :         

Adresse Mail :       

Durée : 1 h 30’

INSTRUCTIONS :

-Le test est plus technique, pour vérifier le niveau de compréhension du poste pour lesquels vous allez occuper

-Le test contient six (6) questions.

-Vous avez 1 h30’ maximum pour remplir ce questionnaire et le renvoyé dans le délai

-Début et Fin du test : 9h30- 11h

-Nous ne recevrons pas le test au-delà des heures prévues

– Merci d’être concis et précis afin de dégager les informations essentielles et pertinentes que nous recherchons.

– Eviter de faire recours au google car nous allons nous en rendre compte pendant la correction du test.

-Le test est en Français et donc écrivez aussi en français

QUESTIONS

  1. Décrivez brièvement le contexte de la pandémie a covid-19 en RDC. (2points)
  • En tant qu’officier de protection et genre, faites une analyse de risque de protection spécifique au contexte de la pandémie de Covid-19 en RDC et dégager des actions de mitigations y relatives. (5 points)
  • Etude des cas (5 points)

Etude 1

Ma fille, SONIA, avait 21 ans au mois de juin 2020. Elle était mariée à un jeune restaurateur de WANGATA, dans la commune de Kinshasa, quartier Mongala. Etant à son 8ème mois de grossesse, son état ne lui permettait plus d’accomplir certaines tâches ménagères, sinon avec une grande lenteur. La journée du samedi 8 juin 2020 avait été très difficile pour elle ; elle avait demandé aux voisines de faire le marché pour elle, celles-ci étaient habituées à l’assister et à la surveiller pendant les absences de son mari. Ce jour-là elle ne pouvait même pas faire la cuisine tellement elle était fatiguée. En rentrant du travail, son mari a trouvé SONIA allongée sur le lit. Il lui a demandé de lui faire la table mais, comme elle n’obéissait pas, il commença à l’injurier, attirant l’attention de tous les voisins. Quelques minutes plus tard, il se jeta sur elle et la roua de violents coups de poings. Alertés par les cris de SONIA, les voisins ont accouru mais son mari n’a pas voulu ouvrir la maison. Ayant remarqué que SONIA ne bougeait plus, il a quitté tranquillement la maison durant la nuit pour prendre la fuite. SONIA s’est éteinte enfermée dans la maison. Elle a été découverte morte trois jours plus tard. C’est l’afflux des mouches qui a obligé les voisins à casser la porte. Ils ont trouvé SONIA là gisant sur le sol, la bouche couverte de mouches. Le chef de quartier Mongala informé a appelé la police qui est arrivée près de deux heures après pour faire le constat et l’enlèvement du corps. Ie mari est jusqu’à présent porte disparu. »

ETUDE DE CAS 2 :

Patience est une femme de 40 ans. Mariée à l’âge de 16 ans à un homme plus âgé qu’elle, elle a dès le début souffert de la violence physique de ce dernier. Son mari, Gustave, est un homme très respecté de la communauté ; il occupe une position de leader et gère beaucoup d’affaires communautaires. Même si les voisins entendent les cris de Patience, personne n’osera jamais intervenir. Patience a perdu la joie de vivre depuis longtemps, elle ne sourit plus. Chaque jour elle s’affaire pour que la maison soit parfaitement tenue, mais chaque soir elle angoisse au retour de son mari qui rentre :

« Qu’est-ce que c’est que cette poussière ? Pourquoi le lit est-il mal fait ? ». La soirée se poursuit et Gustave se plaint de plus en plus fort : « qu’est-ce que c’est que ce dîner ?? toi tu ne fais jamais ton travail correctement ! tu es paresseuse ! malgré tous les coups que je te donne, tu restes incapable de préparer un dîner correct. Tu devrais remercier le ciel que je ne t’ai pas déjà chassée ! ». Les injures continuent, Patience reçoit des gifles et Gustave prend un ton menaçant : « Un jour je t’assure que je te tuerai si tu ne changes pas ! ». Patience pleure, crie sous les coups. Ils vont ensuite se coucher, Patience veut éviter son mari mais ce dernier la serre en lui disant : « tu m’appartiens, j’ai suffisamment payé pour t’avoir donc tu fais ce que je te dis ».

Question

Etant qu’agent de protection et genre, il s’agit de quoi dans ces études des cas ?  Quels sont les problèmes évoqués son impact ainsi que ses conséquences ?

4.Quels sont les risques en matière de genre que comporte le plan de riposte du Covid-19 actuellement en cours ? selon vous, quelles sont les leçons a tirer des crises sanitaires précédentes afin de créer l’opportunité d’utiliser cette crise pour contribuer à une société plus juste et plus équitableplus collaborative et respectueuse de tous (3 points)

  • Etant dans la séance de renforcement des capacités des groupes communautaire de mise en œuvre au niveau de Nzanza sur les thématiques PSEA et Genre, l’un des participants vous dit : << le mauvais accoutrement est l’une des causes de viol des filles ici chez nous >>

Que feriez- vous étant que formateur ? (2 Points)

  • Comment pensez- vous intégrer les questions des PSEA autour des activités de la réponse a Covid  dans les zones cible par le projet? (3 points)

Bonne chance

Un commentaire

  1. Felly MULUMBA TSHITENGE

    Nous sommes très content de vos services et nous vous de fournir encore plus des questions les plus posées.

    Répondre

Laisser votre commentaire

Emploi recherché

Lieux