Recevoir les alertes d’emploi sur Whatsapp ou Telegram

WHATSAPP            TELEGRAM          X (TWITTER) 

Programme Policy/ Education Officer NO-B

TITRE DU POSTE :Programme Policy Officer (Education)
 

TYPE DE CONTRAT:

 

Fixed-Term

 

GRADE:

 

NOB

 

LIEU D’AFFECTATION:

(Ville, Pays)

Kinshasa, République Démocratique du Congo
 

DUREE :

 

12 Months

 

NOMBRE DE POSTE:

 

1

A PROPOS DU PAM

Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde.  La mission du PAM est d’aider le monde à atteindre l’objectif Faim Zéro de notre vivant.  Chaque jour, le PAM travaille dans le monde entier pour veiller à ce qu’aucun enfant ne se couche le ventre vide et que les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, puissent accéder aux aliments nutritifs dont ils ont besoin.

En République Démocratique du Congo, le PAM et ses partenaires fournissent une assistance aux populations les plus vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle en vue d’atteindre l’objectif Zéro Faim en s’appuyant sur les ressources humaines du pays et en renforçant leur capacité d’accès à la nourriture notamment par un programme de Cash and Vouchers (argent et coupons), de vivres ou de renforcement de capacités. Le PAM est également impliqué dans la mise en œuvre d’un programme de cantines scolaires qui permet une distribution directe de repas aux élèves.

CONTEXTE ET JUSTIFICATION DU POSTE : 

L’Insécurité alimentaire et la malnutrition chronique demeurent élevées en RDC. Les causes sont multiples et ses conséquences les plus visibles se traduisent en milieu scolaire très souvent par des carences en vitamines et en minéraux. Ce problème est exacerbé par un manque d’accès aux soins de santé et à des services adéquats d’approvisionnement en eau, d’assainissement et d’hygiène.

Dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique de pays (2020-2024), le PAM appuie les priorités nationales définies par le Gouvernement pour parvenir à la sécurité alimentaire et nutritionnelle basée sur le développement et valorisation du capital humain. Dans cette logique, l’appui du PAM au secteur de l’Education est matérialisé par des interventions en matière d’alimentation scolaire au PAM qui visent à fournir des repas scolaires aux enfants dans les zones vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.  Le PAM apporte ainsi une assistance technique au MEPST, aux autorités scolaires provinciales et locales dans l’élaboration et la mise en œuvre de la Politique Nationale d’Alimentation, de Nutrition et de Santé Scolaire. Dans le cadre de ses interactions avec ses partenaires, le PAM préconise l’adoption de stratégies éducatives multisectorielles et multipartites englobant la distribution de repas scolaires combinée au paquet intégré des services (qui prennent en compte la dimension  du genre) en vue de renforcer l’accès (y compris les enfants hors du système éducatif) et le maintien en utilisant l’école comme plateforme d’entrée pour assurer la fourniture de services  visant à améliorer leur statut de santé, de nutrition ainsi que les performances scolaires dans un environnement saint et protecteur. Le programme d’alimentation scolaire utilisant la production locale serait à ce titre un outil et une opportunité de renforcement du capital humain des petits exploitants en les dotant des compétences dont ils ont besoin pour être en mesure de vendre leurs produits aux écoles.

Ces stratégies seront progressivement intégrées dans un filet de sécurité social réactif face aux chocs, tenant compte de la question de la nutrition et propre à faire évoluer les relations entre les sexes.

Le Programme de cantine scolaire est actuellement mis en œuvre dans 5 provinces et touche environ 300 000 enfants. Il est projeté significativement pour toucher 500 000 enfants. Il bénéficie actuellement des financements du Japon et tout dernièrement d’un important fonds de l’UE.  Ce qui requiert une coordination plus soutenue pour atteindre les résultats attendus. Un staff national de niveau NOB est envisagé pour assurer la gestion du programme au bureau de Kinshasa et la coordination avec l’UNICEF, le gouvernement et les parties prenantes

PRINCIPALES FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS (liste indicative et non exhaustive) :

Sous la supervision directe du responsable de School Feeding, le/la candidat(e) sera responsable des taches suivantes :

  • Contribuer à la planification stratégique et à la formulation de politiques de programme à l’échelle du PAM conformément à la stratégie organisationnelle et aux réalités pratiques de l’action sur le terrain et traduire la politique de programme en pratiques au niveau du pays ;
  • En collaboration avec les autorités gouvernementales, partenaires, agences du Système des Nations Unies et autres organismes d’assistance bilatérales, aider à la préparation, à la mise en œuvre et à l’évaluation de plans stratégiques, de programmes et documents de projet pour le bureau de pays ;
  • Coordonner toutes les analyses et évaluations clés avec les résultats de l’alimentation scolaire, y compris les analyses complètes sur, par exemple, le genre, la protection et la nutrition ;
  •  Développer des approches et des outils innovants et faciliter la capitalisation systématique et la gestion des connaissances afin de mieux soutenir le renforcement et l’extension du système national, y compris la gestion de la recherche opérationnelle, les enseignements tirés / les meilleures pratiques et le renforcement des preuves sur les questions relatives à l’alimentation scolaire ;
  • Appuyer les bureaux de terrain dans l’examen des goulots d’étranglements et les contraintes opérationnelles, et proposer des solutions adéquates, y compris un système de partage d’informations efficace pour aider à renforcer la gestion du programme ;

D’AUTRES TACHES

  • Diriger l’élaboration du plan de mise en œuvre et des outils, des conseils techniques et des manuels / matériels opérationnels pour le personnel et les partenaires afin de guider la mise en œuvre, notamment en veillant à la gestion des risques et à la promotion de l’innovation ;
  • Coordonner la collecte régulière de données, le suivi proactif de la mise en œuvre et l’adéquation avec l’orientation stratégique et les critères de qualité, le budget et les délais en collaboration avec l’unité de M&E ;
  • Assurer la gestion des partenariats stratégiques avec différents acteurs (gouvernement, société civile, Nations Unies, secteur privé, universitaires) ;
  • Assurer la contribution du PAM à la programmation conjointe des Nations Unies (Cadre de pays pour le développement durable des Nations Unies, Cadre stratégique intégré, projets conjoints, etc.) et la contribution cohérente et l’alignement sur la priorité nationale globale et le Programme 2030 et assurer une programmation conjointe efficace et efficiente avec les principales Agences des Nations Unies et les partenaires ;
  • Renforcer les synergies et la collaboration entre les secteurs de la santé/nutrition/Wash et de l’éducation pour répondre aux besoins nutritionnels des enfants d’âge scolaire et des adolescentes ainsi qu’amélioration de la santé des enfants (déparasitage, hygiène et salubrité des aliments) ;
  • Renforcer la collaboration et synergies entre alimentation scolaires avec la nutrition, les achats locaux/SAMS, et redynamiser le projet sensible à la nutrition autour des cantines scolaires ;
  • Contribuer aux efforts de mobilisation des ressources pour les interventions du PAM, notamment en articulant clairement les besoins, les priorités et la contribution et la valeur ajoutée du PAM ;
  • Assurer le suivi de budgétaire des fonds dans le système WINGS (vérification des disponibilités, demande de push down pour la création des PO) et assurer le suivi des ressources (suivi des dates d’expiration des Grants et des commodités) ;
  • Représenter le PAM dans les mécanismes et plates-formes de coordination et d’élaboration des politiques pertinents et assurer sa contribution par le biais d’une participation directe, de séances d’information, de produits d’information et d’autres documents.

QUALIFICATIONS ET EXPERIENCE REQUISES

Formation:Diplôme universitaire de niveau Licence (Bac+5) dans les domaines de sciences sociales, de science de l’éducation, agronomie, économie, développement international, relations internationales ou autres domaines connexes.
 

Experience souhaitée:

 

 

Avoir au moins 2 années d’expérience postuniversitaire dans le domaine de gestion des projets humanitaire et de développement et particulièrement dans la formulation, mise en œuvre le suivi-évaluation, gestion et le rapportage des projets/programmes. L’expérience dans la coordination des partenaires, plaidoyer, sécurité alimentaire et nutrition, et une expérience dans la mise en œuvre de projets de cantines scolaires est un atout.

 

Connaissances et compétences: 

 

  • Connaissance des priorités, des politiques, des systèmes et des programmes dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’agriculture. Expertise avérée dans la coordination et la mise en œuvre de projets ;
  • Excellentes compétences en rédaction de rapports et en communication ;
  • Excellentes compétences interpersonnelles pour interagir avec diverses parties prenantes ; et des compétences avancées en matière de facilitation.

 

Connaissances linguistiques:Avoir un excellent niveau en Français (Ecrit et Oral, niveau C) et une bonne connaissance d’Anglais (écrit et Oral, Niveau B) est demandé.

NOS VALEURS AU PAM:

  • Intégrité
  • Collaboration
  • Engagement
  • Humanité
  • Inclusion

DATE LIMITE DE DEPOT DES CANDIDATURES

28/06/2024

https://career5.successfactors.eu/career?career_ns=job_listing&company=C0000168410P&navBarLevel=JOB_SEARCH&rcm_site_locale=fr_FR&career_job_req_id=833608&selected_lang=en_GB&jobAlertController_jobAlertId=&jobAlertController_jobAlertName=&browserTimeZone=Africa/Johannesburg&_s.crb=R5mUBYyXPZMGBNAg5xOA04r32ofxPAs5r3RgIDz6xe8%3d

Réf. : VA 833608

Veuillez noter que les seuls documents que vous devez soumettre en ce moment sont votre CV et votre lettre de motivation.  Des documents supplémentaires tels que des passeports, des lettres de recommandation, des certificats universitaires, etc. peuvent potentiellement être demandés à l’avenir.

Partager cette offre d'emploi