Intégrer un Groupe Whatsapp Telegram

Chef de Projet – Suivi de Protection Nord Kivu, Sud Kivu – Democratic Republic of Congo 59 vues

INTERSOS est une Organisation Humanitaire Non Gouvernementale, à but non lucratif, qui a l’objectif d’assister les victimes de désastres naturels et de conflits armés. INTERSOS base son action sur les valeurs de la solidarité, de la justice, de la dignité humaine, de l’égalité des droits et des opportunités pour tous les peuples, du respect des diversités, de la cohabitation, de l’attention aux groupes sociales les plus vulnérables.

Termes de référence

Intitulé du poste : Chef de Projet – Suivi de Protection Nord Kivu, Sud Kivu

Code : SR-38-3142

Pays : Democratic Republic of Congo

Lieu d’affectation : Goma, avec voyages fréquents vers les sous bases de Ruthsuru, Beni, Masisi, Lubero et de Kitshanga dans la province du Nord Kivu et dans les provinces du Sud-Kivu et de Maniema, plus spécifiquement dans les territoires de Fizi, Kalehe, Uvira, Shabunda, Walungu, Mwenga pour le Sud Kivu et dans Kabambare et Kasongo en province de Maniema en République Démocratique du Congo

Date de prise de fonction : 01/01/2023

Durée du contrat : 6 mois

Sous la supervision de : Coordinateur des Programmes

Supervision directe de : 60 staffs

Personnes à charge : Non-family duty station

Contexte général du projet

L’ensemble des territoires de la province du Nord Kivu est affecté par des conflits armés. Au cours de l’année 2022, la situation est restée précaire à cause des attaques répétées des présumés M23, ADF et d’autres groupuscules armés sur les populations civiles. Cela entraîne un flux de civils fuyant les zones de combat vers les zones plus ou moins sécurisées. Les violations des droits humains, y compris les SGBV et les risques de recrutement forcé à l’égard des enfants, perpétrées aussi bien par les groupes armés que par les forces gouvernementales, sont les principaux risques auxquels font face ces vulnérables.

Les opérations conjointes des FARDC et UPDF se poursuivent dans la partie Nord-Est du territoire de Beni. Des présumés ADF continuent de viser les civils à travers des embuscades et des incursions dans les villages des zones de santé de Kamango, Kyondo, Mutwanga et d’Oicha.

À Rutshuru, depuis le 28 mars 2022, les affrontements répétitifs entre les présumés M23 et les positions des militaires FARDC dans les groupements de Jomba, Kisigari, Rugari Busanza et Bweza continuent à détériorer la situation de protection des civils. Ces attaques se sont étendues vers d’autres territoires de Rutshuru et ont provoqué des mouvements massifs des populations.

La province du Sud-Kivu et les Territoires de Kabambare et de Kasongo dans la province du Maniema connaissent egalement la récurrence de l’activisme des groupes armés locaux et étrangers qui régulièrement s’affrontent entre eux et/ou avec les militaires FARDC.

Malgré des opérations militaires dans plusieurs agglomérations, les territoires de Shabunda, Fizi, Kalehe, Uvira, Mwenga, Walungu, Kabambare et Kasongo restent marqués par l’activisme des groupes armés (nationaux et étrangers). Par ailleurs, des coalitions naissent entre les factions armées et s’attaquent de plus en plus aux positions FARDC. Dans le territoire de Fizi, ce phénomène s’est traduit par l’attaque de Gumino et Twigwaneo dans la localité de Kamombo. Ces affrontements ont conduit à des exactions comme les pillages des biens, les arrestations arbitraires, les enlèvements voire des meurtres de la part des deux belligérants.

Ces différentes situations ont comme résultat de multiples cycles de mouvement de population, des localités affectées par les combats vers des zones jugées plus sûres. En plus, la pression démographique exercée par la présence des personnes déplacées internes et des retournées, vulnérabilise davantage les communautés qui partagent des ressources et services sociaux de base déjà insuffisants. Dès lors, des problèmes de coexistence pacifique mais aussi d’accès aux services de base et aux ressources de subsistance se posent. Dans ces conditions, certaines localités telles que Hombo sud, Ziralo, Ramba, Mubugu, Bunyakiri et Numbi dans le territoire de Kalehe et Bijombo, Mikenge et Minembwe dans le territoire de Fizi restent des foyers de tensions intercommunautaires. Les multiples déplacements réguliers et incessants des populations civiles, les conséquences des violations des droits humains restent le plus important défi pour les bénéficiaires de ce projet. À cela s’ajoute la réponse insuffisante dans les différentes zones d’intervention du projet.

Objectif général de la position

Le/la Chef(fe) de Projet vise à assurer la gestion appropriée et la mise en œuvre de toutes les activités du projet dans les zones d’intervention citées ci-haut selon le plan de travail établi et le budget alloué pour accomplir les objectifs opérationnels en lien avec la Coordination de la mission.

Principales responsabilités et tâches

En qualité de Chef(fe) de Projet :

  • Élaborer une planification objective et ponctuelle des activités du projet, en collaboration avec la Coordination de la mission et l’ensemble de son équipe ;
  • Garantir la gestion opérationnelle, financière et programmatique en collaboration avec les membres de l’équipe ;
  • Assurer la coordination avec les partenaires et autres parties prenantes (acteurs humanitaires, autorités administratives, groupes de travail, clusters, etc) ;
  • Assurer la coordination du projet en collaboration avec les membres de l’équipe à travers le suivi des activités ;
  • Assurer le respect du plan de travail et proposer les réajustements si nécessaire ;
  • Assurer le suivi et l’évaluation des activités à travers l’actualisation des outils de suivi en lien avec la Coordination de la mission ;
  • Assurer la soumission mensuelle des rapports d’activités à la Coordination de la mission ;
  • Partager régulièrement et de manière transparente les informations relatives aux activités dans les différents cadres d’échanges prévus ;
  • Effectuer des missions de coaching, des rencontres intercommunautaires, des cadres d’échanges avec les autorités locales, structures communautaires, etc à travers un appui technique des staffs du terrain ;
  • Participant à la coordination des interventions entre les acteurs de la protection intervenant dans la même zone d’action ;
  • Assurer la soumission dans les délais du rapport mensuel d’activité interne à l’organisation et inclus le suivi PAT ;
  • Assurer une ligne de communication adéquate (interne et externe) en coordination avec la Coordination de la mission et les autres chefs de projet ;
  • Rapporter de manière rapide et précise toute difficulté rencontrée dans la mise en place du projet à la Coordination de la mission et contribuant à la recherche des solutions ;
  • Suivre la mise en œuvre des activités pour qu’elles correspondent aux besoins des bénéficiaires cibles et soient conformes aux directives et procédures du bailleur ;
  • Participant aux réunions de coordination sectorielle au niveau terrain ;
  • Contributeur à la gestion de la sécurité selon les approches établies et les outils à utiliser dans la mission ;
  • Contribuer au classement confidentiel de tous les documents et correspondances importants relatifs au projet et aux activités ;

Gestion administrative du Projet :

  • Assurer une gestion appropriée des fonds du projet (mettre à jour la planification financière du projet sur la base mensuelle ; chaque mois ;
  • Assurer le suivi des dépenses du projet en collaboration avec l’administration (projet et Pays) ;
  • Proposer des réajustements budgétaires en cas de nécessité, etc ;
  • Assurer la liaison avec l’équipe logistique pour les achats du projet, afin de garantir une application correcte des procédures d’achat d’INTERSOS et du bailleur ;
  • Identifier les besoins et proposer de nouveaux programmes potentiels ou activités à mettre en place sur le terrain ;
  • Transmettre à la Coordination de la Mission de documentation des photo et vidéo des activités, informations du projet pour alimenter les nids de visibilité, fonds et Collecte des communications.

Gestion des Ressources Humaines :

  • Contributeur dans la sélection et le recrutement du personnel national du projet selon les besoins ;
  • Assurer l’évaluation efficace et objective de la performance du personnel sous sa gestion ;
  • Superviser et gérer l’équipe de projet et assurer la formation continue en collaboration avec la Coordination de la mission ;

Développement / stratégie de projet :

  • Identifier des nouvelles opportunités pour développer le projet donné et / ou ouvrir de nouvelles activités en relation étroite avec la Mission
  • Être disponible pour mener des missions exploratoires pour le développement des projets et / ou des nouvelles opportunités de projets
  • Etre disponible à exécuter des taches lui confiées par le Chef de Mission et qui ne sont pas reprise dans ce TdR

Profil requis

Education

  • Diplôme universitaire supérieur en droit, science politique, sciences sociales, psychologie, sciences humaines ou autre domaine pertinent.

Expérience Professionnelle

  • Minimum 5 ans d’expérience avec au moins 2 ans à un poste de responsabilité dans le cadre de la protection (Monitoring de protection, protection des enfants, violences basées sur le genre) et dans la gestion de projets dans le secteur humanitaire ;
  • Excellente compétence professionnelle avec une grande capacité rédactionnelle ;
  • Bonne capacité managériale, budgétaire et logistique ;
  • Très bonne connaissance des procédures des bailleurs, notamment UNHCR ;
  • Rigoureux et organisé dans la gestion du service, respect des délais ;
  • Qualités relationnelles pour les interactions externes et internes ;
  • Autonomie et adaptabilité requises ;
  • Disponibilité à travailler sous pression

Exigences professionnelles

  • Capacité de supervision;
  • Capacité de prendre des décisions ;
  • Capacité d’organisation

Langues

  • Bonne maîtrise du français (parlé et écrit)
  • Connaissance de l’anglais est un plus

Exigences personnelles

  • Respect de la culture du pays ;
  • Diversité et Inclusion ;
  • Intégrité ;
  • Flexibilité

How to apply

Les candidats intéressés sont invités à postuler en suivant le lien ci-dessous: https://www.intersos.org/en/work-with-us/field/#intersosorg-vacancies/vacancy-details/6365688bea47d800218e5594/

Veuillez noter que notre processus de candidature est composé de 3 étapes très rapidess’inscrire (incluant votre nom, mail, mot de passe, nationalité et adresse Skype), se connecter et postuler en joignant CV et lettre de motivation en version PDF. Avec cette plateforme les candidats pourront suivre l’historique de leurs candidatures avec INTERSOS.

Si vous rencontrez de graves difficultés à postuler via notre plateforme, vous pouvez envoyer un email à recruitment@intersos.org joignant votre CV et votre lettre de motivation (les deux en version PDF) avec comme objet du message: « Platform issue – SR-38-3142 – Poste».

Veuillez également mentionner le nom, le poste et les coordonnées d’au moins trois références, y compris le responsable hiérarchique lors de votre dernier emploi. Les membres de la famille sont à exclure.

Seuls les candidats sélectionnés pour le premier entretien seront contactés.

Informations complémentaires

Partager cette offre d'emploi
Créez une Alerte Emploi et m'avertir par mail
Affichage du résultat

Emploi recherché